Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

En Espagne, on se bat pour le titre de champion de la sieste

Madrid - Affalés sur des canapés, affublés d'un masque opaque sur les yeux, ils sont cinq à se battre pour remporter le premier championnat de sieste, organisé depuis le 14 octobre dans un centre commercial à Madrid. Les organisateurs désigneront samedi le lauréat après neuf jours de compétition.
Le vainqueur empochera un chèque de 1000 euros et le titre de champion dans cette discipline connue pour être le sport national en Espagne. A deux jours de la fin, de nouveaux participants arrivaient au centre commercial Islazul, en plein milieu duquel a été installé un stand de cinq canapés sur lesquels ils n'ont pas le droit de rester plus de vingt minutes.
Sous les yeux des passants curieux, ils sont notés sur "l'originalité de leur accoutrement, leur ronflement et l'originalité de leur posture", détaille Alvaro Vidal, porte-parole de l'Association nationale des amis de la sieste (ANAS).
L'ANAS, qui est à l'origine de ce championnat, estime que "la modernisation va de pair avec la disparition de la tradition espagnole de la sieste", explique M. Vidal. Or, rappelle-t-il, faire une sieste d'une vingtaine de minutes chaque jour est bon pour la santé.
La compétition rencontre pour le moment un succès qui va au-delà des espérances des organisateurs. "En moyenne, une cinquantaine de personnes chaque jour a participé" au championnat, explique M. Vidal qui confesse avoir "craint que les Espagnols aient peur de se rendre ridicules".
Forte de ce succès, l'ANAS planche déjà sur de futures éditions du championnat, qui pourraient, espère Alvaro Vidal, dépasser les frontières espagnoles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.