Toute l'actu en bref

Le conseiller d'Etat valaisan Oskar Freysinger exhibe la plaque d'immatriculation VS 1 que le Service de la circulation routière et de la navigation (SCN) mettra aux enchères dès le 15 février. L'Etat prévoit de vendre par le même biais une centaine de numéros par année.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Les enchères sont ouvertes dès le 15 février en Valais pour certains numéros de plaques d'immatriculation. La mise à prix de "VS 1" est fixée à 10'000 francs.

Après plusieurs autres cantons, le Valais suit le mouvement de la vente aux enchères de numéros d'immatriculation particuliers. Le canton proposera huit plaques tous les mois. Il espère en retirer une centaine de milliers de francs par année en moyenne, a expliqué mardi lors d'une présentation le chef du service de la circulation routière et de la navigation (SCN) Pierre-Joseph Udry.

La démarche est la conséquence d'un postulat accepté par le Grand Conseil. Le gouvernement a intégré cette mesure à une liste de 210 autres, destinées à combler le déficit structurel des finances cantonales.

Concrètement, le SCN mettra aux enchères sur son site web cinq numéros par mois pour les voitures et trois pour les motos. Mais il n'y aura qu'un seul numéro à un chiffre par année, six numéros à deux chiffres et douze à trois chiffres. Ils seront proposés dans l'ordre croissant.

Un millier de numéros en vente

Les plaques VS 1 à VS 99 n'ont jamais été mises en circulation. "Peut-être ne savait-on pas à qui les attribuer", avance M. Udry. Plusieurs numéros entre 100 et 999 équipent des taxis. Au total, environ 700 plaques entre 1 et 999 sont disponibles.

Certains numéros présentant un intérêt particulier seront aussi proposés. Ce sont des plaques avec un nombre rond, comme VS 100000, ou une série de chiffres comme VS 12345, précise M. Udry. Environ un millier pourront être mises aux enchères.

Les enchères sont ouvertes à chaque fois durant un mois. La première du 15 février au 14 mars à 15h00. L'enchérisseur doit s'inscrire sur le site du SCN et fournir le numéro de son permis de conduire ou de la carte grise du véhicule. Une plaque ne peut en effet être attribuée qu'à une personne domiciliée en Valais ou dont le lieu de stationnement du véhicule est en Valais.

Aucun remboursement

Une fois acquise, la plaque demeure en possession de l'acquéreur qui peut la céder à des membres de sa famille. Le SCN demeure en revanche propriétaire de la plaque. Aucun remboursement n'est effectué en cas de perte ou de vol, et dans un tel cas, le numéro sera bloqué pour cinq à quinze ans. Le détenteur pourra récupérer sa plaque une fois ce délai échu.

En Valais, plus de 300'000 véhicules sont immatriculés mais les numéros d'immatriculation dépassent 460'000. Plus de 100'000 numéros ne sont pas attribués. Jusqu'à présent, les numéros existants mais non attribués à quatre chiffres ou davantage étaient vendus à un prix fixe.

Certains numéros avec un intérêt potentiel n'ont jamais été mis en circulation, comme les nombres ronds. Ces plaques devraient intégrer les enchères à venir. Le public pourra aussi faire part de son intérêt pour un de ces numéros présentant un intérêt particulier afin qu'il soit mis en vente plus rapidement.

ATS

 Toute l'actu en bref