Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Avis aux décideurs du domaine de l'éducation en Suisse: une majorité de jeunes se soucient des problèmes planétaires comme les changements climatiques, la famine ou la pauvreté. Et ils veulent apprendre comment prendre leurs responsabilités dans ces domaines.
Sept jeunes sur dix souhaitent que l'école transmette plus de savoirs au sujet de ces défis. Et 84% d'entre eux seraient même prêts à s'engager dans leur temps libre s'ils savaient de quelle manière le faire. C'est ce que révèle une étude réalisée auprès de jeunes de 14 à 18 ans vivant en Suisse, à la demande de la Coalition éducation, présentée mardi à Berne.
Forte de ces résultats, la coalition demande aux responsables de l'éducation d'intégrer et de mettre en pratique les attentes des jeunes dans les plans d'étude.
Les Romands un peu en avanceEn Suisse romande, l'éducation en vue du développement durable est déjà inscrite dans le plan d'étude, précise la coalition. "Il faut voir comment la mettre en pratique", souligne Ueli Bernhard, responsable de la Coalition éducation des ONG, interrogé par l'ATS.
Le débat sur l'éducation est beaucoup plus intense en Suisse alémanique, où le "Lehrplan 21" est en cours d'élaboration. La coalition souhaite que les thématiques de développement durable soient intégrées de manière visible dans les disciplines scolaires.
Autre revendication: une collaboration plus intense entre les activités scolaires et extrascolaires. Ces dernières permettent de développer "de manière non-formelle" des "compétences pour la vie": fiabilité, esprit d'équipe, responsabilité, résolution de problème.
La coalition pour l'éducation des ONG pour les questions d'éducation et de formation a été crée en 2002 dans le cadre du lancement de la charte "Une formation pour le développement durable". Elle réunit le Conseil suisse des activités de jeunesse, Alliance sud, Pro Juventute, Pro Natura, WWF Greenpeace et Santé publique suisse.
L'étude a été réalisée du 25 au 28 octobre 2010 par l'institut Isopublic. Les 508 jeunes interrogés ont été choisis selon un échantillonnage représentatif.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS