Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

EPFL: nouveau format JPEG XS pour les images

Professeur à l'EPFL, Touradj Ebrahimi dirige le groupe d'experts international en compression d'image (JPEG)

EPFL

(sda-ats)

Un nouveau format de compression d'image (JPEG XS) est prêt techniquement. Il donne des images de qualité supérieure et transmissibles très rapidement. Son approbation internationale est attendue en 2019.

"Pour la première fois dans l'histoire du codage d'images, nous compressons moins pour mieux préserver la qualité et réduisons les délais tout en consommant moins d'énergie", se félicite lundi Touradj Ebrahimi. Il est professeur à la faculté des sciences et techniques de l'ingénieur à l'EPFL et dirige le groupe d'experts en compression d'image (JPEG).

Par consensus

Le nouveau standard JPEG XS est prêt du point de vue technique. Il faut maintenant l'approbation internationale par consensus des pays membres de l'organisation internationale des normes (ISO). Le processus devrait aboutir l'an prochain, juge le professeur qui n'a jamais vu d'échec à ce niveau.

Le format actuel JPEG est utilisé depuis 25 ans dans le monde entier. Il réduit par 10 la taille des fichiers d'images et permet le stockage dans de petits appareils de photographie. Avec JPEG XS, le paradigme change grâce aux canaux à larges bandes passantes comme la 5G. La compression est cette fois de facteur 6 et ne vise pas forcément le stockage.

Drones ou voitures autonomes

JPEG XS, qui est "open source" (ouvert à tous), permettra de transmettre de façon instantanée des images à un processeur. Il sera donc très utile par exemple pour "les yeux" des drones ou des voitures autonomes, explique l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) dans son communiqué.

Les premiers utilisateurs du nouveau format seront les professionnels avant de voir apparaître les applications destinées au grand public. "On se débarrassera des câbles" pour les connexions entre appareils multimédias et moniteurs TV, relève notamment le professeur.

Applications multiples

JPEG XS intéresse aussi l'Agence spatiale européenne (ESA). Les algorithmes peu gourmands en énergie du nouveau format seront les bienvenus dans les sondes spatiales qui ne disposent que de sources d'énergie très limitées pour prendre des images de très haute qualité.

Aujourd'hui, entre 10 et 15 milliards d'images en format JPEG sont partagées chaque jour dans le monde sur les réseaux sociaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.