Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La sélection helvétique masculine a manqué son entrée dans les Championnats d'Europe à Esbjerg (Dan). Le CC Genève a perdu 3-2 face à l'Allemagne, qui ne fait pas partie des nations phare du curling.

Valentin Tanner, Peter De Cruz, Claudio Pätz et Benoît Schwarz, médaillés de bronze aux Mondiaux 2014, n'ont jamais pu prendre l'avantage dans cette rencontre fermée. Les Suisses se sont cantonnés dans un jeu défensif qui a fait l'affaire de leurs adversaires.

Alors que le score était de 2-2 au 10e end, Benoît Schwarz a mis en difficulté le skip allemand Alexander Baumann. Mais celui-ci s'en est très bien sorti grâce à une pierre parfaitement placée au centre de la maison.

La formation allemande, composée de joueurs en provenance de divers clubs, avait évité de justesse la relégation en division B l'an dernier et n'a jamais participé à un Championnat du monde.

Chez les dames, les Suissesses ont glané leur premier succès du tournoi, au lendemain de leur défaite initiale contre la Russie (2-8). L'équipe de Baden Regio s'est imposée 6-3 face à la Norvège, sans pour autant briller.

La skip Alina Pätz et ses coéquipières, championnes du monde en titre, ont longtemps séché face à la Norvège, l'une des formations les moins cotées à Esbjerg. La sélection helvétique a dû attendre le 8e end pour prendre un avantage décisif, lorsqu'elle a placé deux pierres dans la maison et fait passer le score à 5-3.

Par rapport à leur débâcle face à la Russie, les Suissesses ont montré quelques progrès avec un taux de réussite passé de 54 à 75%. Elles devront toutefois encore élever leur niveau de jeu si elles veulent jouer les premiers rôles durant ces championnats d'Europe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS