Navigation

Espagne: Villa "sur un nuage" pour son grand retour

Ce contenu a été publié le 29 août 2017 - 14:57
(Keystone-ATS)

David Villa, rappelé en sélection à 35 ans après trois ans d'absence, a déclaré mardi qu'il était "sur un petit nuage" d'avoir réintégré l'équipe d'Espagne.

Le meilleur buteur de l'histoire de la Roja (59 buts en 97 sélections) n'avait plus été dans le cadre depuis le Mondial 2014.

"Je suis sur un petit nuage. Je suis ravi de retrouver des amis, et pas seulement des footballeurs. J'ai de grands souvenirs de moments passés ici, mais je vis tout cela au présent", a déclaré l'attaquant qui évolue depuis 2015 au New York City FC. Un transfert vers la MLS qui avait en partie coûté à Villa sa place en sélection.

Mais la méforme de Diego Costa et une pénurie persistante au poste d'avant-centre, qui avait déjà permis à Aritz Aduriz (36 ans) de participer à l'Euro 2016, a poussé le sélectionneur Julen Lopetegui à rappeler Villa, champion d'Europe 2008 et du monde 2010.

"J'ai seulement fait ce que j'ai toujours fait dans ma vie: travailler au maximum pour que le sélectionneur s'intéresse à moi et me convoque", a expliqué le joueur. "Je savais que c'était compliqué vu les grands attaquants disponibles mais j'ai continué à travailler, avec le rêve de revenir."

Pour le choc face à l'Italie samedi à Madrid, décisif pour la première place du groupe G des qualifications pour le Mondial 2018, Villa a assuré qu'il ne se formaliserait pas de n'être pas titulaire, malgré son immense pedigree.

"Je suis ici pour aider", a assuré l'ancien attaquant du FC Barcelone et de Valence. "Je vis une période merveilleuse. Cela fait trois ans que je n'étais pas revenu et je dois le mériter. Tout ce qui s'est passé auparavant ne compte pas. J'espère que l'entraîneur verra que j'en suis capable", a-t-il conclu.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article