Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - La justice américaine a rejeté mardi pour la sixième fois une demande de mise en liberté de Mark David Chapman, auteur de l'assassinat du chanteur des Beatles, John Lennon. La veuve de la star, Yoko Ono, a notamment plaidé contre une libération.
Trois juges d'application des peines de l'Etat de New York ont estimé que Mark Chapman avait par cet assassinat "montré son mépris pour les normes de notre société et le caractère sacré de la vie humaine". Selon le quotidien New York Daily News, la justice a reçu 77 lettres l'incitant à ne pas libérer Chapman.
Parmi ces lettres, celle de la veuve de Lennon, Yoko Ono, âgée aujourd'hui de 77 ans. Yoko Ono estime que Chapman, s'il était remis en liberté, constituerait un danger pour elle, ses enfants, la population et aussi lui-même.
Agé de 55 ans, Mark Chapman a été condamné à la détention criminelle à perpétuité. Il a la possibilité d'être libéré pour bonne conduite après 20 ans de prison, mais cette libération lui a été déjà refusée à plusieurs reprises depuis 2000. L'homme avait tiré sur John Lennon le 8 décembre 1980 devant l'appartement du chanteur à Manhattan.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS