Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des milliers de personnes ont regardé passer samedi la navette Endeavour à travers les rues de Los Angeles. L'appareil effectuait son ultime voyage, un trajet de 19 kilomètres sur deux jours, jusqu'au California Science Center, où elle sera exposée de façon permanente.

La navette a progressé à travers les rues de la métropole américaine à une vitesse moyenne de 3,2 km/h. Quelque 400 arbres avaient été arrachés au préalable - provoquant la grogne de certains riverains - et l'électricité a été coupée sur certaines parties du trajet.

L'ultime partie de son trajet n'a pas été la plus simple: l'énorme orbiteur de 85 tonnes, monté sur une plateforme de transport très sophistiquée, a dû emprunter les parties les plus étroites de son parcours et elle est parfois passée à quelques centimètres des bâtiments bordant les rues.

Endeavour était arrivée à Los Angeles le 21 septembre après un dernier vol très médiatisé, attachée au dos d'un Boeing 747 spécialement aménagé.

Des pièces prisées

Avant même le dernier vol d'un de ces orbiteurs en juillet 2011, plusieurs villes américaines s'étaient disputées pour récupérer une navette spatiale.

Discovery, le plus ancien des orbiteurs, a été installé au Centre Steven Udvar-Hazy, une annexe du musée national de l'Air et de l'Espace près de Washington. Il avait pris la place de la navette Enterprise, un prototype qui n'a jamais volé dans l'espace. Cette dernière se trouve désormais au musée de la Mer, de l'Air et de l'Espace de New York.

Enfin, Atlantis ira au Centre des visiteurs du Kennedy Space Center à Orlando (Floride) quand le bâtiment prévu pour la recevoir sera terminé.

Deux autres navettes ont été détruites en vol, tuant au total 14 astronautes. Outre Challenger, qui a explosé peu après son lancement en 1986, Columbia s'est désintégrée lors de son retour dans l'atmosphère en février 2003.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS