Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rien n'est fait dans le groupe D des qualifications de l'Euro 2016. Les trois premiers ont gagné, à commencer par le leader allemand, qui s'est imposé 3-2 en Ecosse.

L'Allemagne a fait un pas supplémentaire vers une participation en France l'été prochain. A Glasgow, la Mannschaft l'a emporté 3-2 contre l'Ecosse au terme d'une rencontre spectaculaire. En grande forme depuis le début de la saison, Thomas Müller a été la figure marquante côté allemand. Il a signé les deux premiers buts de son équipe (18e/34e) avant de Gündogan servir sur un plateau pour le 3-2.

Inférieurs tant collectivement que techniquement, les Ecossais ont compensé avec leurs tripes. Ils ont pu revenir deux fois au score, sur un autogoal d'Hummels (28e) puis sur une reprise de McArthur (43e) qui faisait chavirer Hampden Park de bonheur. Mais ils n'ont pas été en mesure d'arracher le nul au cours d'une seconde période dans laquelle les visiteurs ont été plus dangereux. L'Allemagne conserve deux points d'avance sur la Pologne, qui a corrigé Gibraltar 8-1, et quatre sur l'Eire, difficile vainqueur de la Géorgie 1-0.

Dans le groupe I, le Portugal est tout près de décrocher son billet pour la phase finale. Un but de Veloso à la 92e a permis aux Lusitaniens de s'imposer 1-0 en Albanie. Ils comptent trois points d'avance sur le Danemark et quatre sur l'Albanie.

Enfin, dans le groupe F, l'Irlande du Nord devra encore patienter pour officialiser sa qualification. Elle a été tenue en échec 1-1 à Belfast par la Hongrie. Mais les Nord-Irlandais restent en tête avec un point d'avance sur la Roumanie (0-0 contre la Grèce) et quatre sur les Hongrois.

ATS