Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ayant dû patienter jusqu'à la dernière journée de ces éliminatoires, les champions du monde se sont contentés jusqu'au bout du service minimum.

L'Allemagne n'a pas véritablement fait honneur à son statut, battant péniblement la Géorgie (2-1). Elle a même dû compter sur une parade fantastique de Neuer devant Okriashvili à la 27e pour ne pas concéder le 1-0. A ce moment précis, si la Géorgie avait marqué et comme la Pologne et l'Irlande faisaient match nul, la Mannschaft aurait provisoirement été barragiste...

Mais les Allemands ont fini par l'emporter, grâce à Müller (penalty) et Kruse. Une victoire qui n'aurait même pas été nécessaire puisque la Pologne a elle aussi gagné contre l'Eire (2-1) au terme d'un match qui a vu Robert Lewandowski prolonger son invraisemblable série.

L'avant-centre du Bayern, auteur du second but et déjà auteur d'un doublé jeudi contre l'Ecosse, a marqué... quinze fois lors des six dernières rencontres qu'il a disputées avec son club ou sa sélection! Un an et demi après la canonisation de Jean-Paul II, un autre Polonais semble avoir été touché par la grâce divine. Les Irlandais, au contraire, chercheront leur salut, comme pour l'Euro 2012, dans les barrages.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS