Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Le plan de marche de l'équipe de Suisse M21 a été parfaitement respecté. La sélection de Pierluigi Tami, tombeuse de l'Estonie 3-0 à Thoune, sera bel et bien du barrage qualificatif à l'Euro 2013.
Elle connaîtra le nom de son adversaire vendredi après le tirage au sort.
Les Suisses ont de quoi bomber le torse au terme de cette phase de groupes rondement menée. Si l'on excepte les cinq points logiquement égarés face à l'Espagne (défaite à Cordoue et nul jeudi dernier à Sion), ils ont réalisé un parcours presque parfait. La seule véritable tache à leur bilan était le 0-0 en ouverture de campagne en... Estonie. Une "anomalie" que les coéquipiers de Roman Bürki ont corrigé avec la manière à l'Arena-Thoune.
Même privée de Pajtim Kasami - suspendu -, la Suisse a exercé une mainmise certaine sur la rencontre contre des Estoniens limités et ne sachant que défendre. L'ouverture du score au quart d'heure de jeu par le néo-Bâlois Fabian Schär avait alors déjà valeur de qualification. Laissé dans le tribunes contre l'Espagne, le demi de Grasshopper Steven Zuber a doublé la mise sur penalty à la 51e, confortant ainsi son statut de meilleur buteur de la sélection dans ces éliminatoires (5 réalisations). Haris Seferovic a lui scellé le score en fin de partie.
Deuxième de sa poule derrière l'Espagne - les quatre meilleurs deuxièmes étaient retenus avec les vainqueurs des dix groupes -, la sélection de Tami est donc une des quatorze équipes en lice pour les sept billets en jeu. En barrage (12 et 16 octobre), elle pourrait affronter l'Allemagne, la Suède (qu'elle avait éliminée au même stade en 2010 avant de terminer vice-championne d'Europe), la République tchèque, la Russie, l'Italie, la France, l'Angleterre ou encore les Pays-Bas.
On le comprend aisément, la route qui mène à la phase finale en Israël (5-18 juin) est parsemée de très grosses embûches. Mais le football junior suisse a déjà prouvé à de nombreuses reprises depuis dix ans - soit depuis le titre à l'Euro M17 2002 - qu'il était capable d'exploits et qu'il n'avait finalement à rougir devant personne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS