Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Basketball - L'équipe de Suisse peut rêver à une participation au Championnat d'Europe en Slovénie (4 - 23 septembre 2013).
La formation de Sébastien Roduit affrontera dans le groupe E des qualifications la Finlande, la Pologne, la Belgique et l'Albanie. Pour se qualifier, il s'agira de terminer dans les deux premiers de chaque poule ou parmi les quatre meilleurs troisièmes des six groupes.
La Suisse a eu de la chance au tirage. Elle a notamment évité les poules A (avec la Serbie, Israël et le Monténégro notamment) et F (Turquie, Italie, Portugal, République tchèque et Biélorussie). "Je ne sais pas si c'est un bon tirage, analyse Sébastien Roduit. Il n'y a pas de grosses affiches qui attireront du monde, car ce sont des formations parmi les moins cotées. La qualification est notre ambition. Mais si on veut vraiment y participer, il faudra s'en donner les moyens d'y arriver."
Dans le chapeau 1 grâce à un magnifique dernier Eurobasket bouclé à la neuvième place, les Finlandais ne font pourtant pas figure d'épouvantails. Avant cet exploit, ils n'avaient plus côtoyé le gratin du Vieux Continent depuis 1995 (13es). La Pologne - 17e en Lituanie avec une victoire face au Portugal et un exploit devant la Turquie - a déjà remporté quatre médailles au niveau continental, mais la dernière remonte à 1967.
La Belgique, où la sphère orange est un sport très suivi, ne constitue pas non plus un adversaire très prestigieux, mais sans doute redoutable. L'Albanie, elle, n'a que très peu de références au niveau international.
Ces matches de qualifications se dérouleront tous entre le 15 août et le 11 septembre 2012. Soit une période où la NBA fait relâche. Une chance pour la sélection helvétique de compter sur le talent de Thabo Sefolosha ? "C'est à lui de répondre, souffle le coach à croix blanche. Mais c'est vrai qui si nous pouvons compter sur lui, cela nous donnerait un gros atout supplémentaire pour viser la qualification."

ATS