Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Arsenal a enfin relevé la tête. Les Gunners l'ont emporté 2-0 à San Siro contre l'AC Milan lors des 8es de finale aller de l'Europa League. Ils ont ainsi pris une belle option sur la qualification.

Entre deux adversaires aux courbes de forme récentes fort différentes, c'est celui qui se trouvait mal en point qui a dominé. L'AC Milan, qui restait en 2018 sur 13 matches sans défaite, n'a pas fait illusion longtemps face à des Gunners revigorés au bon moment.

Cible de bien des critiques depuis plusieurs mois, Mesut Özil s'est lancé dans une opération de rachat: avec deux jolis assists sur les réussites de Mkhitaryan (15e) et Ramsey (45e), l'Allemand a pris le bon chemin.

Granit Xhaka a effectué un travail précieux à mi-terrain pour les visiteurs, mais sans particulièrement briller. En face, son compatriote suisse Ricardo Rodriguez a beaucoup dû défendre son couloir. Son apport offensif est resté modeste. Ce Milan version Gattuso, plutôt à l'aise en Serie A récemment, n'a donc pas tenu ses promesses à l'échelon européen.

Cité parmi les favoris de la compétition, Atletico Madrid a pris l'avantage sur le Lokomotiv Moscou, battu 3-0. Saul Niguez, Diego Costa et Koke ont marqué.

Une surprise a été enregistrée à Dortmund, où le Borussia de Roman Bürki s'est incliné 2-1 contre Salzbourg. Les Allemands devront créer l'exploit au retour s'ils entendent poursuivre leur parcours.

Lyon, sur le terrain duquel la finale se disputera, a fait un pas en direction des quarts de finale. L'OL s'est en effet imposé 1-0 à Moscou contre le CSKA.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS