Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une lame du ventilateur du moteur s'est détachée, entraînant le détachement d'une partie du carénage (archives).

KEYSTONE/AP National Transportation Safety Board

(sda-ats)

Les agences de sécurité aérienne européenne et américaine ont ordonné vendredi des inspections obligatoires des moteurs du même type que celui impliqué dans l'accident du vol New York-Dallas de Southwest Airlines. L'incident survenu cette semaine avait fait un mort.

Le motoriste CFM International, coentreprise de General Electric et de Safran, a recommandé aux compagnies aériennes dont des appareils sont équipés du moteur CFM56-7B de procéder dans les 20 jours à des inspections ultrasoniques des pales qui ont été utilisées pendant plus de 30'000 cycles, un cycle comprenant un décollage et un atterrissage.

Cette recommandation est devenue une obligation du fait de l'intervention de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et l'administration américaine de l'aviation civile (Federal Aviation Administration, FAA). Les inspections concerneront quelque 680 moteurs dans le monde entier, a dit le régulateur américain.

Plus de 150 ont déjà été inspectés. Les inspections recommandées d'ici à la fin août toucheront elles 2500 moteurs supplémentaires. Quelque 14'000 moteurs CFM56-7B, qui équipent la génération actuelle de Boeing 737, sont en activité.

Partiellement happée à l'extérieur

CFM recommande également des inspections d'ici à la fin août sur les pales ayant atteint 20'000 cycles, ainsi que des inspections pour toutes les autres pales lorsquelles atteidront 20'000 cycles.

Ces recommandations interviennent trois jours après qu'un vol de la compagnie Southwest avec 149 personnes à bord a vu une partie de son moteur CFM56 se détacher en vol, brisant un hublot et blessant mortellement une passagère. Le Boeing 737, qui devait relier New York à Dallas, a dû faire un atterrissage d'urgence à l'aéroport de Philadelphie.

La passagère décédée, une mère de famille de 43 ans, a été partiellement happée à l'extérieur de l'appareil pendant le vol. Les premiers éléments de l'enquête ont montré qu'une lame du ventilateur du moteur s'était détachée, entraînant du même coup le détachement d'une partie du carénage, dont les éclats seraient venus briser le hublot.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS