Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ioulia Samoïlova a donné un concert en Crimée en juin 2015 (archives).

KEYSTONE/EPA RUSSIAN TV CHANNEL 1 PRESS SERV/RUSSIAN TV CHANNEL 1

(sda-ats)

Le président ukrainien Petro Porochenko a défendu mardi la décision d'interdire à la jeune chanteuse handicapée russe Ioulia Samoïlova de participer au concours de l'Eurovision de la chanson organisé le 13 mai à Kiev. Il a mis en avant une décision conforme à la loi.

M. Porochenko a expliqué que la chanteuse était interdite d'entrée sur le territoire pour trois ans en raison d'un concert donné en juin 2015 en Crimée, un an après l'annexion de cette péninsule ukrainienne par la Russie.

Moscou et Kiev sont à couteaux tirés depuis cette annexion, suivie par un conflit armé dans l'est de l'Ukraine entre forces de Kiev et séparatistes prorusses, qui a fait plus de 10'000 morts.

Insistance de l'Eurovision

"L'Ukraine permet de visiter la Crimée uniquement aux gens avec des permis spéciaux. Sinon, c'est contraire à la législation ukrainienne. C'est bien connu du côté russe", a déclaré M. Porochenko.

L'Eurovision, qui insiste sur la participation de la chanteuse russe, a menacé d'exclure l'Ukraine de futures compétitions si Kiev persistait à interdire la présence de la jeune femme.

"Nous avons offert plusieurs moyens pour résoudre cette question, en commençant par une participation via satellite, ou l'envoi d'un autre participant", a poursuivi le président ukrainien.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS