Navigation

Excédent de 8 millions pour le canton de Vaud

Ce contenu a été publié le 04 avril 2014 - 13:03
(Keystone-ATS)

Les comptes 2013 du canton de Vaud sont sains. Un excédent de 8 millions de francs au total a pu être dégagé malgré une attribution de 735 millions à la Caisse de pensions. Grâce à cette bonne santé, le Conseil d'Etat peut annoncer sa réforme du taux d'imposition des sociétés, avec une réduction à 13,7 % net en 2020, assortie d'un volet social.

Fait "exceptionnel", le président du gouvernement Pierre-Yves Maillard a accompagné le conseiller d'Etat Pascal Broulis pour présenter vendredi les comptes 2013 du canton de Vaud. Le message délivré s'est révélé double.

D'une part, les comptes sont au beau fixe. Ils permettent de régler l'épineux problème de la Caisse de pensions, tout en baissant une neuvième fois de suite la dette, de 310 millions pour la ramener à 475 millions.

D'autre part, le canton de Vaud veut donner "un signal de confiance" pour l'avenir, a souligné Pierre-Yves Maillard. Sous la pression de l'Union européenne (UE) et de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la Suisse doit réformer sa fiscalité des entreprises. Après d'autres cantons, Vaud a délivré "sa feuille de route".

Le Conseil d'Etat prévoit de baisser de manière progressive le taux d'imposition des sociétés à 13,7 % net en 2020 contre 22,3 % en 2014. La mesure devrait se traduire par une baisse des rentrées de 450 millions de francs. Vaud ne sera d'accord que si la Confédération compense la moitié de cette diminution, soit au moins 200 millions.

En parallèle à ce volet fiscal, Vaud souhaite améliorer le pouvoir d'achat des ménages, dans les domaines des allocations familiales, de l'accueil de jour et des subsides à l'assurance maladie. Le montant devrait s'élever à 150 millions de francs par an progressivement entre 2018 et 2020.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.