Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins 22 personnes ont été tuées jeudi dans la capitale saoudienne Ryad après la collision d'un camion-citerne contre un pont d'échangeur autoroutier qui a déclenché une explosion et l'effondrement d'un bâtiment industriel. Selon la télévision Al-Ekhbariya, l'accident a également fait 111 blessés.

Le porte-parole de la Protection civile de Ryad a confirmé qu'il y avait des morts dans ce qu'il a appelé un accident de la circulation impliquant un camion-citerne. Ce dernier a percuté un pont, causant une fuite de gaz et une explosion dans un entrepôt voisin abritant des véhicules divers et des engins de chantier, a indiqué l'agence de presse saoudienne SPA.

"Le conducteur du camion a été surpris par un accident de la route sur son chemin, ce qui fait qu'il s'est écrasé contre un des piliers du pont", a déclaré le capitaine Mohamed Houbail Hammadi. Il a parlé d'"un certain nombre de morts et de blessés", sans donner d'autre précision.

Bâtiment soufflé

Le bâtiment de plusieurs étages a été quasiment soufflé par l'explosion. Plusieurs immeubles adjacents ont subi des dégâts. Les véhicules qui se trouvaient à proximité, dont un minibus qui se trouvait sur le pont autoroutier, ont pris feu, ont rapporté des témoins.

"J'étais à l'intérieur du bâtiment quand l'explosion a eu lieu. Ensuite, boum, le bâtiment s'est effondré. Le mobilier dans la pièce où je me trouvais a volé en éclats", a raconté un survivant, un ouvrier pakistanais de 55 ans, souffrant de multiples blessures.

"Mon frère est toujours à l'intérieur sous le décombres. Il y a beaucoup de gens là-dedans". Sur les lieux du drame, le personnel de secours fouillait les décombres. Le bâtiment abritait les activités d'un distributeur d'engins de chantier, Zahid Tractor.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS