Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le site chimique de Monthey (VS) a été secoué par une explosion mercredi vers 05h30. Un incendie s'est ensuite déclaré, dégageant un nuage de fumée dont l'odeur a incommodé les habitants. L'accident n'a pas fait de victime.

Parue sur les sites Internet de plusieurs médias, l'information a été confirmée par la police valaisanne. L'incendie a provoqué un dégagement de fumées très odorantes, mais non toxiques, a communiqué mercredi la Compagnie industrielle de Monthey (Cimo).

L'explosion a eu lieu dans une fosse de stockage de produits chimiques à proximité des fours d'incinération. Aucun blessé n'est à déplorer, mais quatre collaborateurs ont été choqués par cet événement peu banal. Ils ont été pris en charge par le service médical du site.

Les pompiers du site sont intervenus dans les trois minutes qui ont suivi l'explosion. Ils ont pu maîtriser le feu et sécuriser la zone vers 06h00. Un expert chimique s'est rendu sur place. Les causes de l'accident ne sont pas encore connues, précise le communiqué.

Nuage de fumée

Le directeur de Cimo, Mauricio Ranzi, s'est excusé auprès de la population de Monthey sur les ondes de Radio Chablais. Le nuage de fumée a stagné sur la ville faute de vent, incommodant la population. Il a précisé que la concentration de produit dans la fumée était sans danger pour la santé, comme l'expert a pu le déterminer.

Cimo est une société commune aux deux entreprises chimiques du site, Syngenta et BASF. Elle gère des services communs aux deux sociétés comme la maintenance, la sécurité, l'hygiène ou la médecine du travail.

ATS