Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les exportations horlogères suisses ont augmenté de 0,4% au cours du premier semestre 2015 à 10,58 milliards de francs. Sur le seul mois de juin, elles affichent une progression de 3,3% en comparaison annuelle à 1,93 milliard.

La performance inscrite le mois dernier permet au secteur de repartir à la hausse après le fort recul de 8,9% subi en mai, a relevé la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) dans sa statistique mensuelle publiée mardi. "La tendance générale reste positive, mais timidement", commente-t-elle encore.

La croissance de juin a été portée par les grands marchés européens. Ainsi, le Royaume-Uni a réalisé une hausse de ses achats de produits horlogers helvétiques de 34,8% sur un an à 122,1 millions de francs. L'Italie a généré une progression de près d'un quart à 149,7 millions, alors que la France avançait de 24,4% à 118,2 millions.

En revanche, les marchés asiatiques sont apparus toujours à la peine en juin, à commencer par le premier débouché de la branche tous pays confondus Hong Kong (-21,2% à 256,2 millions). Constat identique pour la Chine (-9,2% à 105,2 millions), même si sur l'entier du semestre l'empire du Milieu présente une hausse de 5,3% à 684,6 millions.

Le deuxième marché à l'exportation, les Etats-Unis, affiche pour sa part une croissance de 4,7% en juin, à 195,4 millions de francs, et de 4,2% après six mois, à 1,16 milliard.

ATS