Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le géant des réseaux sociaux, Facebook, a contre-attaqué mardi en portant à son tour plainte contre le portail Internet Yahoo!, affirmant que c'est lui qui enfreint ses brevets et non le contraire. Le mois dernier, Yahoo! avait lui-même porté plainte contre le site de réseau social.

Il l'accusait d'avoir violé dix de ses brevets. Facebook avait admis fin mars qu'une victoire de Yahoo! dans ce contentieux aurait un impact important sur ses résultats financiers.

"Nous avions dit dès le début que nous nous défendrions vigoureusement contre la plainte de Yahoo, et aujourd'hui, nous avons répondu" avec une procédure qui l'accuse "d'avoir violé 10 brevets de Facebook", a commenté le directeur juridique de Facebook, Ted Ullyot.

Court terme

Facebook a porté plainte en réponse aux "décisions à court terme de Yahoo! d'attaquer l'un de ses partenaires et de donner la priorité aux contentieux par rapport à l'innovation", a-t-il ajouté.

Yahoo!, un site créé en 1995, neuf ans avant le roi des réseaux sociaux, assure dans sa plainte que, "pour une large part de la technologie sur laquelle Facebook est fondé, Yahoo! y était arrivé en premier, et a en conséquence obtenu des brevets (...) pour protéger ces innovations".

Yahoo! affirme en particulier que "tout le modèle de réseau social de Facebook, qui permet aux internautes de créer des profils et de se connecter avec, entre autres, des gens et des entreprises", est basé sur une technologie qu'il a déposée.

ATS