Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - L'Etat de New York a annoncé ce mardi avoir lancé des poursuites contre le cabinet chargé de certifier les comptes de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers, Ernst & Young, l'accusant de l'avoir aidée à masquer l'imminence d'une faillite.
Le procureur général de l'Etat, Andrew Cuomo, a déposé une plainte au civil, où il accuse le cabinet d'une "fraude comptable consistant à retirer subrepticement du bilan de Lehman des dizaines de milliards de dollars de titres financiers liés aux marchés du crédit, afin de tromper le grand public sur l'état réel de ses liquidités".
Précisément, il accuse Ernst & Young d'avoir mis en oeuvre "pendant plus de sept ans jusqu'au dépôt de bilan en septembre 2008" une technique appelée "Repo 105", qui consiste à prêter à une autre institution financière des actifs de mauvaise qualité juste le temps d'arrêter les comptes trimestriels.
Des banques européennes prenaient ces actifs durant quelques jours, en échange de liquidités. Elles recevaient une commission. "Un cabinet comptable de réputation mondiale, chargée d'auditer les communications financières de Lehman, a aidé à cacher ces renseignements cruciaux", a expliqué M. Cuomo.
Les poursuites ont pour but de récupérer "la totalité des honoraires collectées pour le travail accompli au profit de Lehman entre 2001 et 2008, qui dépassent les 150 millions de dollars, plus des dommages et intérêts pour les investisseurs", a indiqué l'Etat de New York.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS