Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mo Farah veut se consacrer au marathon à l'issue de la saison 2017, sa dernière sur piste. Mais le Britannique ne se voit pas aller jusqu'aux JO 2020 de Tokyo, a-t-il expliqué samedi.

"J'ai le sentiment que je n'ai pas encore réussi ce que je voulais sur route, je veux donc continuer d'essayer", a expliqué Farah (34 ans) en marge de la réunion d'Eugene, où il s'est imposé sur 5000 m.

Mo Farah a toutefois exhorté ses supporters à la patience: "Je ne suis pas arrivé à ces résultats actuels sur piste du jour au lendemain, vous m'avez tous vu être à la peine, j'ai fini 6e ou 7e lors des Championnats du monde, et je ne suis pas allé en finale olympique", a-t-il rappelé. "Je pense que pour la route, le processus va être similaire, cela va être difficile", a estimé le Britannique, premier athlète à réaliser le doublé 5000/10'000 m deux fois de suite lors des JO (2012 et 2016).

Le quintuple champion du monde, tenant des titres planétaires sur 5000 et 10'000 m qu'il remettra en jeu à Londres en août, est en tous cas sûr qu'il ne sera pas au départ du marathon des JO de Tokyo. "C'est trop loin, ma famille me manque, mes enfants grandissent si vite, je suis absent de la maison six mois par an pour m'entraîner, cela me rend triste de ne pas les voir grandir", a-t-il admis.

Farah a participé à sa première course sur route d'envergure en 2014 à l'occasion du marathon de Londres, dont il s'était classé 8e (2h08'21''). Il a également terminé 3e des Championnats du monde de semi-marathon en 2016 à Cardiff.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS