Navigation

Faux timbres-poste courrier A vendus à des entreprises

Des escrocs vendent des faux timbres-poste d'une valeur d'un franc avec comme motif la gare de Lucerne. Roger Lange Morf sda-ats
Ce contenu a été publié le 04 mars 2019 - 16:09
(Keystone-ATS)

Des escrocs vendent de faux timbres-poste courrier A (valeur: un franc) à des entreprises. Les copies sont de très bonne qualité.

Des petites entreprises et des commerces ont été contactés par téléphone pour l'achat de timbres, a indiqué lundi le Ministère public de Bâle-Ville en se basant sur des informations fournies par la police cantonale zurichoise. Les escrocs proposent d'importants rabais pour l'achat d'une grande quantité de timbres.

Excellente qualité

Les faux sont d'excellente qualité. La ressemblance avec le vrai timbre est "phénoménale", a indiqué à Keystone-ATS un porte-parole du Ministère public bâlois.

Les enquêtes en cours ont permis de déterminer que pour au moins 60'000 francs de faux timbres ont déjà été acquis. Les escrocs cherchent de nouveaux clients, prévient le Ministère public. Le timbre en question a pour motif la gare de Lucerne.

Entreprises fictives

Les appels viennent de centres d'appel ou d'entreprises fictives. Ces dernières disparaissent après versement de l'argent. Parfois, elles n'existent que sous la forme d'une page internet, a précisé le porte-parole.

Le Ministère public bâlois cherche à identifier d'autres victimes de l'escroquerie. Les escrocs courent toujours. La police cantonale zurichoise ne donne pas d'informations supplémentaires sur cette affaire.

La Poste travaille en étroite collaboration avec les autorités d'enquête concernées, a indiqué à Keystone-ATS un porte-parole. Il rappelle que La Poste ne vend pas de timbres avec des rabais par téléphone. La Poste conseille d'acheter les timbres dans les postes, les partenaires officiels ou au Postshop officiel. Si des entreprises reçoivent des appels, La Poste recommande de les signaler à la police.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.