Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sentiments partagés pour Federer au moment de faire face à la presse après sa défaite subie en finale de Wimbledon. "Je suis forcément triste, mais en même temps j'ai réussi un grand tournoi."

"Je ne veux pas dire que j'aurais préféré m'incliner en demi-finale. Mais il est toujours difficile de perdre une finale", poursuivait le Bâlois, satisfait du niveau de jeu qui était le sien au cours du dernier mois.

"Mon objectif est de me retrouver à nouveau là l'an prochain. Mais je sais que le chemin menant à une nouvelle finale sera long. Il y aura à nouveau six matches à gagner. Cela rend ma défaite d'aujourd'hui d'autant plus dure à encaisser", expliquait-il.

"Il est possible de réussir un grand tournoi sans conquérir le titre. J'ai tout de même gagné six matches, connaissant une seule défaite. Le ratio reste excellent. Et j'ai dans l'ensemble mieux joué que je ne l'espérais", lâchait Roger Federer.

"Je repars cependant les mains vides. Le trophée du finaliste n'a pas la même saveur. Heureusement, j'ai gagné ici dans le passé et n'ai donc pas l'impression de courir après ce titre. Mais j'aurais évidemment aimé m'imposer", glissait le septuple vainqueur du tournoi (2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2012).

Roger Federer émettait quelques regrets concernant le déroulement de cette finale. "J'ai pris quelques mauvaises décisions à certains moments, notamment sur mon service. Mais j'ai réussi un bon match", analysait l'homme aux 17 titres du Grand Chelem, qui assurait ne pas avoir manqué d'énergie dans les deux derniers sets.

"Novak a été très fort dans les moments importants. J'aurais aimé pouvoir rester plus longtemps au contact dans le troisième set", où il a concédé son service dès le troisième jeu. "Peut-être aurais-je dû gagner la première manche pour espérer conquérir le titre", se demandait le Bâlois, dont les deux balles de premier set obtenues à 6-5 ont été effacées par autant de services gagnants.

Roger Federer va désormais s'accorder quelques jours de repos en famille avant d'affiner son calendrier pour la fin de la saison. "Je prendrai des décisions dans 10 ou 12 jours", affirmait le Bâlois, qui attend notamment de connaître le tirage des barrages de la Coupe Davis avant de dévoiler la suite de son programme 2015.

ATS