Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roger Federer était bien évidemment ravi d'avoir battu Novak Djokovic mardi dans le cadre du Masters ATP. "Mais Novak reste le favori du tournoi", soulignait-il.

"Je suis conscient que c'est une grande victoire, qui pourrait m'aider pour la suite du tournoi. En tout cas, elle va me donner confiance avant mon prochain match", expliquait le Bâlois, qui affrontera Kei Nishikori jeudi. "Cela va aussi m'aider dans l'optique de 2016. Il est toujours bon de battre Novak, ou tout autre joueur de premier plan d'ailleurs", poursuivait-il.

"Mais Novak reste le favori du tournoi. Il partira largement favori face à Tomas Berdych, et devrait se qualifier pour les demi-finales", glissait l'homme aux 17 titres du Grand Chelem, qui est assuré de figurer dans le dernier carré. "Et il aurait également les faveurs du pronostic en demi-finale étant donné les résultats remarquables qu'il a obtenus cette saison", affirmait-il.

"Novak est loin d'être fini. Comme je le connais, il va être encore plus difficile à battre après cette défaite", expliquait Roger Federer, qui n'était pas conscient d'avoir mis fin à une série de 38 succès de Novak Djokovic en salle. "Je savais qu'il restait sur une belle série, mais je ne savais pas que c'était à ce point. Ce n'était pas une finale, et ce qui compte vraiment, c'est le fait de l'avoir battu trois fois en 2015", année où le Serbe n'a subi que six défaites au total.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS