Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sa victoire fêtée face à Novak Djokovic dans le Round Robin ne change guère la donne: Roger Federer abordera la finale du Masters dans la peau de l'outsider ce soir à 19h (heure suisse).

La pression sera plus forte sur les épaules de Novak Djokovic. Même s'il a répété samedi que sa saison pouvait d'ores et déjà être qualifiée d'exceptionnelle avec 10 titres conquis dont 3 en Grand Chelem et 6 défaites seulement, le Serbe apprécierait certainement moyennement de la terminer sur une note négative.

Nole a l'occasion d'écrire une page d'histoire dans cette finale: aucun joueur n'a réussi à remporter quatre fois consécutivement le tournoi des Maîtres. Bien que sacré à six reprises, Roger Federer n'est même pas parvenu à signer un "hat-trick" qu'Ivan Lendl est le dernier à avoir réalisé (1985-1987).

"J'ai perdu à trois reprises face à Roger cette année. Quand il est dans la zone, cela devient très compliqué", concédait Novak Djokovic, qui a pour sa part fêté quatre victoires face au Bâlois en 2015. "Il y a toujours beaucoup de tension lors de nos affrontements. Et il y aura beaucoup en jeu dans cette finale", lâchait-il.

Fort du succès (7-5 6-2) décroché mardi face à un Novak Djokovic certes guère à son affaire, Roger Federer aura bien évidemment un coup à jouer. Le Bâlois a infligé au Serbe la moitié des défaites que ce dernier a subies en 2015, et ce n'est bien évidemment pas un hasard. "Il arrive à m'enlever le temps dont j'ai besoin pour m'organiser", soulignait d'ailleurs Novak Djokovic.

Roger Federer devra très certainement sortir le grand jeu pour cueillir son 89e titre sur l'ATP Tour et récupérer la 2e place mondiale. Le Bâlois en a les moyens. Mais, comme il le soulignait lui-même samedi soir, il devra notamment se montrer bien plus efficace qu'en finale du dernier US Open, où il avait conclu la partie avec un maigre 4/23 sur ses balles de break.

L'homme aux 17 titres du Grand Chelem devra également pouvoir compter sur une première balle très performante, afin d'obtenir quelques points gratuits toujours bienvenus et de prendre plus aisément l'échange à son compte. Car seul un jeu offensif percutant pourra lui permettre de s'adjuger un 7e titre au Masters.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS