Navigation

FIFA: Sepp Blatter associe le choix du Qatar à une erreur

Ce contenu a été publié le 15 mai 2014 - 19:54
(Keystone-ATS)

Genève - Sepp Blatter a associé le choix d'attribuer la Coupe du monde 2022 au Qatar à une erreur, lors d'une entrevue accordée au JT de la RTS.
Mais le président de la FIFA réfute l'idée d'un Mondial acheté par le puissant émirat.
A la question: le choix de donner la Coupe du monde au Qatar était-il une erreur?, le Valaisan a répondu: "Bien sûr! Enfin, on commet beaucoup d'erreurs dans la vie". Et de poursuivre: "Le rapport technique sur le Qatar indiquait qu'il faisait trop chaud pour y jouer, mais le comité exécutif de la FIFA, avec une majorité assez large, a décidé d'aller jouer au Qatar."
Sepp Blatter refuse toutefois de parler d'un Mondial acheté par l'émirat. "Non, ça je ne le dirai jamais. C'est la poussée politique, celle de gouvernements, aussi bien la France que l'Allemagne." Revenant sur la réunion organisée par le président français de l'époque Nicolas Sarkozy, entre le président de l'UEFA Michel Platini et les autorités politiques qatariennes, le Valaisan a confié qu'il trouvait le procédé particulier. "Je vois mal le président de la Suisse convoquer le président de la FIFA à Berne pour lui dire 'tu dois voter ceci ou cela'..."
Sepp Blatter a également affiché une grande sérénité en ce qui concerne la Coupe du monde au Brésil (12 juin - 13 juillet), dans un pays qui connaît une vague de protestations en lien avec les dépenses colossales consenties pour le Mondial et les JO de Rio 2016.
Hué lors de la Coupe des confédérations en juin 2013, le président de la FIFA a apporté son explication sur la grogne qui règne dans le pays hôte. "Les Brésiliens sont un peu mécontents car on leur a promis beaucoup. Le Brésil est tout de même la sixième économie du monde et quand Monsieur Lula a été élu à la présidence, il a promis d'améliorer le pays. Mais pour l'améliorer, il faut aussi la volonté du peuple de travailler. La société s'est un peu séparée."

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.