Navigation

Fin de la grève chez Gate Gourmet

Ce contenu a été publié le 03 juin 2014 - 08:08
(Keystone-ATS)

La grève d’une partie des employés de Gate Gourmet s'est terminée samedi. Le Département genevois de la sécurité et de l’économie (DSE) a annoncé qu'un accord a été trouvé, sous sa houlette, entre la direction de la société de catering et le syndicat des services publics (SSP).

SSP-Genève a toutefois dénoncé l'accord dans un communiqué publié dans la nuit. Il pointe notamment du doigt le licenciement des grévistes. La branche locale du syndicat déplore également sa mise à l'écart dans les négociations.

Le mouvement de grève, limité à quelques personnes, n'avait pas remis en cause les activités de Gate Gourmet à Genève. En mettant autour de la même table les parties prenantes au conflit, le DSE a favorisé la reprise du dialogue et permis la conclusion de cet accord, fait savoir le DSE.

Selon l'accord, des conventions de fin de rapports de travail, confidentielles, ont été signées individuellement avec sept des grévistes. L’accord tripartite prévoit, entre autres, que les conditions octroyées par les contrats de travail entrés en vigueur depuis le 1er janvier 2014, persistent au moins jusqu’au 31 décembre 2015.

Nouvelle convention collective

En outre, Gate Gourmet s’engage à ouvrir des négociations en vue de la création d’une convention collective (CCT) de branche sur le site de Cointrin. Y seront associées les autres entités au bénéfice d’une concession de l’aéroport de Genève et actives dans le domaine du catering (traiteur aérien, ndlr).

L'origine de ce conflit entamé en juin 2013 remonte à la dénonciation de la CCT par la direction de Gate Gourmet et la conclusion de contrats individuels se fondant sur la convention collective nationale pour l’hôtellerie-restauration étendue par le Conseil fédéral au catering aérien en juin 2013. Le SSP avait soutenu le mouvement de grève d'une partie du personnel en dénonçant des conditions de travail revues à la baisse et le dumping salarial à l'aéroport.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.