Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

C'est une "véritable révolution", mais "les conditions sont là", a jugé Nicolas Hulot en annonçant la fin des voitures diesel et à essence à l'horizon 2040 (archives).

KEYSTONE/AP/CHRISTOPHE ENA

(sda-ats)

Plus aucune voiture diesel ou essence ne sera vendue en France d'ici 2040, a annoncé jeudi le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. Il a proposé la création d'une prime pour aider les ménages modestes à acquérir des véhicules plus propres.

"Nous annonçons la fin de la vente des voitures à essence et diesel d'ici 2040", a déclaré Nicolas Hulot en présentant son "plan climat" lors d'une conférence de presse. L'ex-militant écologiste a reconnu que cet objectif est "lourd", notamment pour les constructeurs automobiles.

C'est une "véritable révolution", mais "les conditions sont là", a jugé Nicolas Hulot. "Nos propres constructeurs (automobiles) ont dans leurs cartons de quoi alimenter et incarner cette promesse (...) qui est aussi un agenda de santé publique", a-t-il ajouté.

Les véhicules d'avant 1997

Dans une perspective plus proche, les ménages les plus modestes vont bénéficier d'une "prime de transition" pour se débarrasser de leurs voitures polluantes au profit d'un véhicule plus propre, a-t-il aussi annoncé.

Cette prime permettra de "remplacer un (véhicule) diesel datant d'avant 1997, ou essence d'avant 2001, par un véhicule plus propre neuf ou d'occasion" Le ministre n'a pas précisé quel serait le montant de cette prime.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS