Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les travaux de restauration des remparts qui entourent la vieille ville de Lucerne sont terminés. La facture se monte à 12 millions de francs, payés par les contribuables et des privés. Le chantier a duré plus de dix ans.

Les autorités ont annoncé vendredi la fin des travaux. Les remparts, qui mesurent 870 m de long et comptent neuf tours, ont été construits entre 1370 et 1420. La muraille s'est dégradée de façon inquiétante au début des années 2000 et menaçait de tomber en ruine en raison des infiltrations d'eau et des racines d'arbres, qui ont provoqué d'importants dégâts.

Un comité s'est mobilisé pour sauver ces remparts. Ils ont été restaurés sur toute leur longueur, de même que six des neuf tours. Le but premier des travaux était de stabiliser la muraille et de ralentir sa désagrégation. En moyenne, les remparts mesurent 9 m de haut et 1,5 m d'épaisseur.

En 2010, le porche de la Museggstrasse a menacé de s'effondrer. Les autorités municipales l'ont fermé à la circulation pour des questions de sécurité.

ATS