Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fabio Fognini (no 32) a créé l'exploit au 3e tour de l'US Open. Il s'est offert le scalp de Rafael Nadal (no 8) au terme d'un match somptueux.

L'Italien, qui affrontera un autre gaucher espagnol dimanche en 8e de finale (Feliciano Lopez), est vraiment imprévisible. Mené deux sets à zéro et 3-1, il a trouvé les ressources pour renverser la vapeur en produisant un tennis d'une qualité remarquable au moment où on ne l'attendait plus. Il a même touché au génie dans un cinquième set complètement fou, s'imposant 3-6 4-6 6-4 6-3 6-4 en 3h46' au terme du plus beau match de la quinzaine.

Rafael Nadal s'est pourtant battu jusqu'au bout. Il a ainsi effacé à trois reprises un break de retard dans la manche décisive, recollant notamment à 4-4 après que Fabio Fognini avait mené 40/0 sur son engagement. Le gaucher espagnol cédait cependant une ultime fois son service dans la foulée face à un "Fogna" intenable dans un cinquième set où il a armé pas moins de 20 coups gagnants (70 au total). Fabio Fognini tenait cette fois-ci le choc sur son engagement, poussant son adversaire à la faute sur le dernier point pour fêter un succès mémorable.

Deux séries impressionnantes ont pris fin vendredi soir à Flushing Meadows pour Rafael Nadal. L'Espagnol avait remporté au moins un tournoi du Grand Chelem au cours des dix précédentes saisons. Il n'avait par ailleurs concédé que six défaites avant le stade des demi-finales dans les épreuves majeures qu'il avait disputées entre 2008 et 2014, alors qu'il n'a jamais atteint le dernier carré cette année en Grand Chelem.

Rafa avait également gagné les... 151 premiers matches dans lesquels il avait mené deux manches à zéro dans le cadre des "Majors"! Roger Federer était jusqu'ici le seul joueur à l'avoir battu après avoir perdu les deux premiers sets. C'était en finale à Miami en 2005, alors que le Majorquin n'avait que 18 ans. Fabio Fognini, qui avait dominé l'Espagnol à deux reprises cette année sur terre battue, n'avait pourtant encore jamais battu de membre du top 10 sur un court en dur... Il n'avait d'ailleurs pas gagné le moindre match sur dur en 2015 avant ce tournoi!

ATS