Navigation

Formation continue: quatre personnes sur cinq se perfectionnent

Ce contenu a été publié le 11 mai 2010 - 12:23
(Keystone-ATS)

Berne - Quatre personnes sur cinq affirment avoir participé à au moins un cours ou avoir lu un ouvrage spécialisé lors des douze derniers mois en Suisse, selon une étude. Des écarts importants apparaissent néanmoins entre les différentes catégories.
L'apprentissage informel - lecture de livres ou apprentissage à l'aide d'un CD-Rom - constitue la forme de formation continue la plus fréquente. Près de trois quart des personnes interrogées lors d'une enquête menée en 2009 affirment y avoir eu recours, a indiqué l'Office fédéral de la statistique.
Les cours, les séminaires, les conférences ou les autres activités basées sur une relation élève-enseignant attirent près d'un sondé sur deux. Quelque 20% des personnes de 25 à 64 ans n'utilisent aucun moyen d'apprentissage.
Les personnes intégrées dans le marché du travail ou possédant un niveau de formation élevé sont plus portées sur la formation continue. Ainsi, 19% des travailleurs sans formation post-obligatoire ont pris part à un cours de perfectionnement ou à un séminaire, contre 69% des diplômés du tertiaire.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.