Navigation

Formule E: Sébastien Buemi engagé par e.dams Renault

Ce contenu a été publié le 01 juillet 2014 - 16:41
(Keystone-ATS)

Sébastien Buemi va retrouver une monoplace. Le Suisse disputera le nouveau championnat de formule E, qui débutera en septembre.

Sébastien Buemi et le Français Nicolas Prost seront en effet les pilotes de l'écurie e.dams Renault dans le premier championnat disputé par des monoplaces 100% électriques. Renault, déjà partenaire technique de la formule E, a également décidé de devenir le sponsor principal de l'écurie e.dams-Renault qui sera dirigée par Alain Prost, quadruple champion du monde de Formule 1, et Jean-Paul Driot, fondateur de DAMS.

Buemi (25 ans) est actuellement pilote Toyota en endurance et pilote de réserve Red Bull en F1, après trois saisons chez Toro Rosso. Pour sa part, Nicolas Prost (32 ans) était pilote d'essai pour Lotus F1 l'an dernier et pilote aussi en endurance, pour l'écurie suisse Rebellion. Ils viennent de terminer respectivement 3e et 4e des 24 Heures du Mans.

Buemi et Prost s'ajoutent aux 11 pilotes déjà annoncés pour la saison inaugurale de la formule E: une Britannique, Katherine Legge (Amlin Aguri), l'Allemand Nick Heidfeld et le Français Stéphane Sarrazin (Venturi), l'Allemand Daniel Abt et le Brésilien Lucas di Grassi (Audi Sport Abt), le Britannique Sam Bird et l'Espagnol Jaime Alguersuari (Virgin Racing), le Brésilien Bruno Senna et l'Indien Karun Chandhok (Mahindra Racing), le Français Franck Montagny (Andretti Autosport) et l'Italien Jarno Trulli (TrulliGP).

Dix écuries, de neuf pays différents, aligneront chacune deux monoplaces, toutes identiques, pour la saison inaugurale de la formule E qui débute le 13 septembre à Pékin. Les courses dureront une heure, avec changement de voiture à mi-course, et seront toutes disputées en pleine ville, avec essais et course le même jour.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.