Navigation

France: le braqueur de la banque n'était autre que l'ex-directeur

Ce contenu a été publié le 24 mai 2014 - 03:25
(Keystone-ATS)

Le braquage en mars 2012, très violent et qui a rapporté gros, de la Banque postale à Toulouse, dans le sud-ouest de la France, a été commis... par son ancien directeur, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. L'homme de 42 ans et son complice ont été mis en examen jeudi.

Ils sont poursuivis pour "enlèvement, séquestration et extorsion de fonds avec arme".

L'ancien directeur travaillait dans une autre agence de la banque lorsque le 6 mars 2012, il aurait enlevé, avec un complice, une employée de son ancienne succursale.

Un autre brigandage

Aspergée de gaz lacrymogène et sous la menace d'une arme à impulsions électriques, la femme de 46 ans a été contrainte d'ouvrir au petit matin les locaux de l'agence puis un coffre-fort bien garni, renfermant quelque 360'000 euros (440'000 francs).

Les deux malfaiteurs avaient même aspergé leur victime d'un liquide inflammable, menaçant de l'immoler si elle ne s'exécutait pas docilement.

Les deux suspects étaient déjà en détention provisoire depuis un mois pour le braquage d'une autre banque postale de Toulouse, en mai 2013. Au moins deux malfaiteurs très déterminés s'étaient fait ouvrir l'agence et le coffre par une employée qu'ils avaient préalablement enlevée chez elle.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.