Navigation

Francfort envisage d'accueillir un tournoi final de la C1

Ce contenu a été publié le 04 juin 2020 - 14:21
(Keystone-ATS)

Francfort et sa région envisagent de se porter candidats à l'accueil d'un tournoi final de la Ligue des champions actuellement interrompue.

A condition que l'UEFA opte pour cette formule ramassée en un lieu unique, indiquent différentes sources en Allemagne.

Jeudi matin, le quotidien Bild affirmait que Francfort était intéressé par l'organisation de ce tournoi, qui commencerait au niveau des quarts de finale, probablement au mois d'août.

"Sur le principe, nous sommes intéressés et nous discutons", a déclaré le responsable des sports de la ville de Francfort Markus Franck, interrogé par l'agence sportive SID.

Selon Bild, des villes en Russie et au Portugal auraient également fait savoir qu'elles étaient intéressées. L'UEFA, croit savoir le journal, cherche un site pouvant mettre à disposition quatre stades dans un périmètre de 100 km.

Francfort possède le stade de l'Eintracht, et les villes voisines de Mayence, Sinsheim (Hoffenheim), Darmstadt, Wiesbaden, Kaiserslautern et Karlsruhe ont également des enceintes utilisées en première ou deuxième division.

L'UEFA n'a pour l'instant pris aucune décision sur le sujet: "On ne confirme rien. On regarde une variété d'options mais aucune décision n'a été prise", a déclaré un représentant de l'instance en réponse à une question de l'AFP.

Les questions des dates et du format - par matches aller-retour classiques ou par confrontations uniques - ne sont notamment pas tranchées.

Le comité exécutif de l'UEFA se réunit le 17 juin, et pourrait avancer ce jour-là dans ses plans pour terminer la compétition, interrompue par l'épidémie de coronavirus au milieu des huitièmes de finale.

Récemment, le directeur des équipes nationales allemandes Oliver Bierhoff a fait savoir que la Fédération allemande (DFB) était prête à aider à l'organisation d'un tournoi final: "Nous avons le savoir-faire et une super organisation, nous l'avons déjà démontré. Si un format semblable peut aider l'UEFA, je dirais: nous sommes prêts".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article