Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Montreux - La présidente de la Confédération Doris Leuthard et la cheffe de la diplomatie helvétique Micheline Calmy-Rey ont eu maints entretiens bilatéraux à Montreux (VD) en marge du Sommet de la Francophonie. Mme Leuthard a notamment rencontré dimanche le premier ministre belge Yves Leterme.
Mme Leuthard s'est entretenue avec le chef du gouvernement belge sortant des relations de la Suisse avec l'Union européenne, a indiqué à l'ATS Christophe Hans, porte-parole de la présidente. La Belgique occupe jusqu'à la fin de l'année la présidence tournante de l'UE.
La présidente de la Confédération a également mené des discussions avec la ministre égyptienne de la Coopération internationale Fayzal Aboul Naga au sujet de différents projets bilatéraux entre Le Caire et Berne, a ajouté le porte-parole. Mme Leuthard a aussi eu des discussions avec des représentants du Tchad et du Cameroun.
La cheffe du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) s'est quant à elle entretenue avec le premier ministre albanais Sali Berisha, le président géorgien Mickheïl Saakachvili, le président du Burkina Faso Blaise Compaoré, le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner et son homologue arménien Edouard Nalbandian, a indiqué dimanche à l'ATS Lars Knuchel, porte-parole du DFAE.
Mme Calmy-Rey s'est par ailleurs entretenue avec le premier ministre de la province canadienne du Québec, Jean Charest, ainsi que des représentants de la République démocratique du Congo et du Burundi, selon le porte-parole.
Samedi, Mme Leuthard a rencontré un représentant de la principauté d'Andorre avec lequel elle a parlé de la place financière. Avec celui du Québec, il s'est agi d'un simple tour d'horizon général, a indiqué à l'ATS le porte-parole de la présidente, Christophe Hans. La Suisse a par ailleurs signé deux accords avec le Bénin, a-t-il rappelé.
Doris Leuthard n'a par contre pas eu d'entretien à part avec le président français Nicolas Sarkozy mais ils ont dîné l'un à côté de l'autre à Montreux, selon M. Hans. "Ce qu'ils voulaient se dire pouvait se dire à table", a précisé le porte-parole soulignant qu'ils avaient déjà pu s'entretenir à plusieurs reprises cette année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS