Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Givisiez - Des squatters du collectif "Raie Manta" ont tenté mercredi soir une occupation de bâtiment à Givisiez, dans le canton de Fribourg. La police cantonale a bouclé le secteur et évacué les lieux, non sans mal. Onze personnes ont été interpellées.
Les activistes sont entrés par effraction à 19h30 dans ce bâtiment condamné pour raisons sécuritaires. A 21h30, les agents du Groupe d'intervention GRIF ont forcé deux portes pour accéder à la chapelle du premier étage dans laquelle les squatters s'étaient barricadés, a indiqué jeudi la police cantonale.
Les jeunes militants s'étant réfugiés sur une terrasse à l'extérieur du bâtiment, les policiers ont tenté de les raisonner et les ont invités à quitter le bâtiment de leur propre chef. Devant leur refus déterminé et suite au jet d'une bouteille de bière contre les agents, il a été fait usage du spray au poivre pour évacuer la terrasse.
Lors de leur interpellation, les activistes ont manifesté une forte résistance, certains de manière active en donnant des coups de pied aux gendarmes. Ces derniers ont dû faire usage de la force.
Personne n'a été blessé lors de l'opération. Les onze personnes interpellées sont âgées de 23 à 35 ans. Il s'agit de neuf hommes et deux femmes, pour la plupart connus des services de police pour des faits similaires. Ils ont été libérés avant 01h00. Plainte sera déposée par la commune de Givisez, propriétaire des lieux, pour violation de domicile et dommages à la propriété.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS