Navigation

Fribourg Olympic s'impose à Neuchâtel, les Lions ne sont pas morts

Ce contenu a été publié le 26 avril 2014 - 20:00
(Keystone-ATS)

Genève - Fribourg Olympic a fait le break dans la demi-finale des play-off qui l'oppose à Union Neuchâtel. Vainqueurs à domicile, les Lions de Genève reviennent de leur côté à 2-1 face à Lugano.
Trois jours après la bagarre générale qui avait émaillé l'acte II, Fribourg Olympic a signé un deuxième consécutif en s'imposant 71-73 à la Riveraine.
Les joueurs de Petar Aleksic sont ainsi parvenus à retourner la série et ne sont plus qu'à un succès de la finale après avoir pourtant perdu le premier match de la série. Les Neuchâtelois ont sans doute été plus pénalisés par la suspension de leurs intérieurs Touré et Badji que les Fribourgeois, qui évoluaient sans Calasan et Chapman après les échauffourées de mercredi à Saint-Léonard.
Après une première mi-temps désorganisée - le score n'était que de 20-19 après 20 minutes ! -, Union a d'abord semblé prendre le dessus sur son adversaire. Neuchâtel a ainsi profité de l'impact de Jules Aw (24 points et 18 rebonds, dont 9 offensifs) pour se détacher et prendre jusqu'à 11 longueurs d'avance dans le troisième quart (46-35, 26e).
Mais le Sénégalais est apparu bien seul sous les paniers en l'absence de ses deux compatriotes suspendus. De +11 en faveur d'Union, le score passait à +10 en faveur d'Olympic (54-64, 37e) sous l'impulsion des jeunes Mladjan (16 pts, 7 rebonds) et Cotture (14 pts, 10 rebonds). Les Fribourgeois voyaient certes Union revenir à deux unités, mais, comme lors de l'acte II, ils géraient mieux les derniers instants de la partie.
De leur côté, les Lions de Genève ont montré du coeur pour s'imposer 94-89 et revenir à 2-1 dans la série face aux Lugano Tigers. Ils ont même vu la fin de la saison s'approcher dangereusement lorsque Lugano est revenu à deux longueurs (84-82) à deux minutes de la dernière sirène. Mais un tir primé de Steeve Louissaint pour faire passer le score à 92-86 à 40 secondes du terme faisait respirer le Pommier tout entier.
L'inévitable double-double de Travis Watson (24 pts, 14 rebonds) n'aura donc pas suffi à refroidir les joueurs d'Ivan Rudez, qui ont pu compter sur une première mi-temps de feu de Juwann James (19 points). Le public a certes tremblé lorsque l'intérieur américain a été pénalisé d'une quatrième faute au début de la deuxième mi-temps, mais les 40 unités cumulées de Yates et Stimac ajoutées à la maîtrise de Jaunin à la baguette ont suffi aux Lions pour rester en vie.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.