Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le club mexicain des Tigres Monterrey s'est qualifié (3-1) pour la finale de la Copa Libertadores grâce notamment à un but d'André-Pierre Gignac face au club brésilien Internacional de Porto Alegre.

L'attaquant international français, qui jouait son deuxième match officiel sous les couleurs mexicaines, et le premier dans la ville de Monterrey, a ouvert le score de la tête dès la 18e, devant 40'000 supporters en liesse.

Les Mexicains ont ensuite accentué leur avance grâce à un but contre son camp du Brésilien Geferson (40e) et une tête de l'Uruguayen Egidio Arevalo Rios (56e) pour mener 3-0. Les Brésiliens sont parvenus à réduire l'écart à la 88e grâce à l'Argentin Lisandro Lopez.

Battus 2-1 au match aller, les Tigres de Monterrey accèdent donc à la première finale de la Copa Libertadores de leur histoire, épreuve à laquelle ils participaient grâce à une invitation.

Le joueur français de 29 ans, deuxième meilleur buteurs en L1 cette saison, s'est montré à la hauteur de sa réputation, constituant un danger permanent pour la défense brésilienne.

A deux reprises, l'ancien Marseillais a failli aggraver le score notamment sur une reprise de volée, détournée de la main par le gardien brésilien Alisson (86e).

En finale, les Tigres de Monterrey affronteront le club argentin de River Plate qui s'est qualifié pour sa première finale de Copa Libertadores en dix-neuf ans aux dépens des Paraguayens de Guarani.

ATS