Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - L'Italien Paolo Tiralongo (Astana) a remporté la 7e étape du Tour d'Italie, à Rocca di Cambio, devant son compatriote Michele Scarponi (Lampre), le vainqueur du Giro 2011.
Le Canadien Ryder Hesjedal (Garmin) a endossé le maillot rose de leader après cette première arrivée en altitude (1392 m), au terme des 205 km de cette étape de moyenne montagne.
Sous le soleil, Tiralongo a devancé Scarponi à l'approche de la ligne, installée au sommet d'une rampe présentant un passage à 10 %. Le Luxembourgeois Frank Schleck a pris la troisième place, à 3 secondes, devant l'Espagnol Joaquim Rodriguez et Hesjedal.
Tiralongo, 34 ans, s'est imposé pour la deuxième fois dans le Giro. L'an passé, il avait gagné l'étape de montagne de Macugnaga, avec la bénédiction de son ancien leader, l'Espagnol Alberto Contador.
L'échappée du jour (Beppu, Rabottini, Hollenstein, Selvaggi), lancée dès le départ de Recanati, s'est présentée à L'Aquila, au pied de la montée finale (10 km à 3,9 %), avec moins de deux minutes d'avance, après avoir compté jusqu'à 9'15 d'avance. L'Italien Matteo Rabattini, le dernier à insister, a été rejoint à 14 km de la ligne par son compatriote Stefano Pirazzi, parti en contre-attaque.
Pirazzi a effectué la montée en tête en compagnie de l'Espagnol Jesus Herrada, qui a été dépassé à 700 m de la ligne par l'avant-garde du peloton. Le porteur du maillot rose, l'Italien Adriano Malori, a été distancé sur les premières rampes de la montée finale.
Au classement général provisoire, Hesjedal précède désormais Tiralongo de 15 secondes et Rodriguez de 17 secondes. Le Canadien, qui est âgé de 31 ans, s'est classé 7e du Tour de France 2010.
Dimanche, le Giro atteint son point le plus méridional dans la 8e étape, longue de 229 km entre Sulmona et Lago Laceno, près d'Avellino. Avec une ascension de près de 10 km (à 5,9 %), tout près de l'arrivée.

ATS