Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Google a timidement reconnu mercredi que son nouveau logiciel de reconnaissance faciale avait identifié un couple de Noirs américains comme des gorilles. Le géant d'Internet s'est rapidement excusé suite au signalement du cliché par un internaute sur Twitter.

Un haut responsable de Google, Yonatan Zunger, a attribué cette erreur à l'intelligence artificielle chargée "d'apprendre" à reconnaître les lieux, les gens et les objets sur les photographies.

"Oups", a regretté M. Zunger dans un échange de messages. "Cet incident est assez haut dans ma liste des bugs que l'on ne veut jamais voir arriver. J'en ai des frissons".

Pris pour un chien

Le dirigeant de Google a assuré que d'autres problèmes existaient. Les machines ne réussissent notamment pas à identifier certains visages, ou en identifient certains comme des chiens.

Google et Facebook font partie des géants de la Silicon Valley qui investissent massivement pour mieux faire comprendre aux machines ce que "voient les gens" et le sens qu'ils y donnent.

Améliorer la diversité dans les rangs des ingénieurs de la Silicon Valley aiderait probablement à éviter de tels problèmes, a déclaré M. Alcine aux médias.

Google a publié en mai une refonte de son application "Photos", destinée aux smartphones, la qualifiant d'avancées majeures dans le tri des images.

ATS