Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"GoPro est déterminé à redresser son activité en 2018", a affirmé son directeur général Nick Woodman (archives).

KEYSTONE/AP/SETH WENIG

(sda-ats)

GoPro a annoncé de nouvelles mesures d'économies, comprenant plus de 250 suppressions d'emplois, soit un peu plus de 20% de ses effectifs. Le fabricant américain de mini-caméras va retirer son drone vedette Karma des marchés européen et américain.

Le groupe a indiqué lundi dans un communiqué une réduction de ses effectifs, qui étaient de 1254 salariés au 30 septembre 2017, à "un peu moins de 1000 employés à travers le monde". Cette annonce provoquait un effondrement du titre à l'ouverture de Wall Street.

GoPro avait déjà annoncé en mars 2017 supprimer 270 emplois pour diminuer ses coûts d'exploitation, après deux autres vagues en 2016 dans le cadre d'un plan d'économies prévoyant également l'abandon d'activités dans les médias, notamment la production originale de contenus vidéos.

Le nouveau plan social va se traduire par une charge comprise entre 23 et 33 millions de dollars (22,2 à 32 millions de francs) dans ses comptes, dont une bonne partie représente des indemnités de licenciement. Le patron-fondateur du groupe Nicholas Woodman a décidé de réduire sa rémunération de base à 1 dollar symbolique en 2018.

Retour à la rentabilité visé au 2e semestre

Selon GoPro, le drone Karma - son produit vedette - est confronté à une rude compétition affectant considérablement les marges.

En sus, "un environnement réglementaire hostile en Europe et aux Etats-Unis va probablement réduire sa capacité à proposer (Karma sur) ces marchés dans les prochaines années", a expliqué la société, qui a donc décidé d'en retirer ce drone. Elle va toutefois continuer à en assurer le service après-vente.

GoPro en a aussi profité lundi pour donner un aperçu de sa performance au quatrième trimestre 2017, qui comprenait la cruciale période des fêtes de fin d'année.

Le chiffre d'affaires devrait ressortir à environ 340 millions de dollars, affecté par une charge de 80 millions de dollars liée à une baisse des prix de différents appareils dont les caméras Hero6 Black, Hero5 Black et Hero5 Session et le drone Karma.

"GoPro est déterminé à redresser son activité en 2018", a affirmé M. Woodman, espérant que la baisse des dépenses opérationnelles permettra au groupe de renouer avec la rentabilité et la croissance au second semestre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS