Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La saison de formule 1 a repris sur les mêmes bases qu'en 2014. Mercedes semble au-dessus du lot. Lewis Hamilton a remporté le GP d'Australie devant Nico Rosberg.

Hamilton a donc entamé la saison par un succès sans histoire à Melbourne. Le double champion du monde anglais a conquis la 34e victoire de sa carrière, sans avoir été menacé. Il a effectué un seul arrêt aux stands, comme la plupart des concurrents. Les pneus ont en effet bien tenus sur la piste australienne.

"C'est fantastique de débuter cette saison sur le même rythme que l'an dernier", a expliqué Lewis Hamilton sur le podium. Il répondait aux questions posées par Arnold Schwarzenegger.

Nico Rosberg (All) n'a pas été en mesure de tenir le rythme imposé par son rival. "La 2e place est un bon résultat pour commencer la saison. Hamilton s'est comporté comme un champion du monde pendant tout le week-end mais je ferai tout pour revenir sur lui. Il faut être capable de rester concentré pendant toute la saison pour espérer remporter le titre", a déclaré Rosberg.

Sebastian Vettel (All) a pris la 3e place pour sa première course sur Ferrari, mais à déjà plus de trente secondes. C'est néanmoins un résultat encourageant pour la Scuderia, qui n'avait obtenu que deux podiums la saison dernière. Vettel, dont le coéquipier Kimi Raikkonen été contraint à l'abandon, a précédé Felipe Massa (Williams-Mercedes).

Après une saison 2014 sans le moindre point, l'écurie suisse Sauber-Ferrari a retrouvé le sourire en plaçant ses deux voitures dans les points. Le débutant brésilien Felipe Nasr a épaté en se classant 5e au terme d'une course bien menée. Il a résisté jusqu'au but à Daniel Ricciardo (Red Bull-Renault/6e). Son coéquipier suédois Marcus Ericsson a quant à lui terminé 8e. Cette course a vraiment mis du baume au coeur de l'équipe d'Hinwil après les tumultes des derniers jours...

"C'est une réponse parfaite", a commenté Monisha Kaltenborn, la team principal de l'équipe suisse. Reste maintenant à voir comment la situation évoluera. Pour rappel, le Néerlandais Giedo Van der Garde a obtenu en justice le droit de piloter l'une des deux voitures cette saison, selon un contrat signé l'an passé. Il a renoncé à s'aligner à Melbourne après avoir trouvé un compromis, mais il entend bien être au départ dès le prochain GP en Malaisie. Des négociations compliquées s'annoncent donc pour les prochains jours.

Quinze voitures seulement ont pris le départ. Aux forfaits des deux Manor-Marussia sont venus s'ajouter ceux de Valtteri Bottas (Williams-Mercedes, blessé au dos), Kevin Magnussen (McLaren-Honda) et Daniil Kvyat (Red Bull-Renault), tous deux contraints à l'abandon avant même le départ! Il fallait remonter au GP de Monaco 1966 pour trouver trace d'un peloton aussi peu fourni sur la grille. Et celui-ci s'est encore réduit dès le 1er tour, avec le double abandon des Lotus-Mercedes...

Au final, onze bolides seulement ont fini cette première course de la saison, qui s'est avérée peu spectaculaire et pauvre en émotions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS