Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lewis Hamilton (Mercedes) ne pouvait rêver mieux: il a gagné le GP d'Italie à Monza devant Kimi Raikkonen (Ferrari) et Valtteri Bottas (Mercedes).

Hamilton s'est imposé pour la 68e fois de sa carrière en formule 1, et la 5e à Monza. Il a surtout effectué une superbe opération au championnat, puisqu'il compte désormais 30 points d'avance sur Sebastian Vettel (Ferrari).

L'Allemand a dû se contenter de la 4e place. Les deux candidats au titre se sont touchés au 1er tour, sans qu'une sanction ne soit prise par les commissaires. Vettel a dû s'arrêter pour changer son aileron avant, ruinant ainsi ses chances de victoire.

Raikkonen, parti en tête, a été passé par Hamilton au 4e tour, mais il a repris son bien quelques centaines de mètres plus loin. Le Finlandais a changé ses pneus au 21e tour, alors que l'Anglais a attendu le 28e. Hamilton a ensuite mis une grosse pression sur son adversaire, dont les pneus se sont dégradés.

Le quadruple champion du monde anglais a finalement dépassé Raikkonen au 45e des 53 tours. Le vétéran finlandais attend donc toujours un succès depuis l'Australie 2013, et 108 courses.

Les Alfa Romeo Sauber-Ferrari n'ont pas réussi à se hisser dans le top 10. Charles Leclerc a terminé 12e et Marcus Ericsson 16e le jour de son 28e anniversaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS