Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Motocyclisme - Thomas Lüthi a échoué à un souffle de la pole position au GP de France en Moto 2. Sur le circuit du Mans, le Bernois n'a été battu que de 29 millièmes par son grand rival espagnol Marc Marquez.
Dans des conditions météorologiques instables (brèves averses), les deux pilotes de Suter ont largement dominé ces qualifications. Le troisième, l'Espagnol Pol Espargaro (Kalex), pointe ainsi à près d'une demi-seconde. Autant dire que la lutte entre Marquez et Lüthi promet beaucoup dimanche (départ à 12h20).
Pour mémoire, Marquez est l'actuel leader du championnat du monde, grâce notamment à des victoires au Qatar et au Portugal. Lüthi a connu jusqu'ici moins de réussite. Souvent en tête lors des trois premiers GP de la saison, il a toujours dû se contenter des accessits (2x 3e, 1x 5e). Le pilote emmentalois espère toutefois inverser la tendance au Mans, sur l'un de ses circuits préférés (2 succès en 125 cm3 en 2005 et 2006).
Les deux autres Suisses engagés en Moto 2, Dominique Aegerter et Randy Krummenacher, ont terminé respectivement 12e et 13e.
En Moto GP, Dani Pedrosa (Honda) partira en position de pointe. Pour décrocher la 38e pole de sa carrière - la 20e en MotoGP -, l'Espagnol a devancé son coéquipier australien Casey Stoner et l'Italien Andrea Dovizioso (Yamaha).
Finalement en Moto 3, c'est encore un Espagnol, Maverick Vinales (Honda) qui a signé le meilleur temps des qualifications. Le Neuchâtelois Giulian Pedone a réussi sa meilleure performance de l'année (19e place sur la grille).

ATS