Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Marc Marquez (Honda) a remporté un GP de Saint-Marin complètement fou. La course a été marquée par deux changements de moto pour chaque pilote en raison de l'apparition momentanée de la pluie.

Les hommes de tête ont changé une première fois à 22 tours de la fin, pour passer sur une machine équipée de pneus pluie. Mais ensuite, la piste a séché et Marquez a opéré un nouveau changement à 10 tours du terme, alors qu'il était 3e derrière les Yamaha de Valentino Rossi et Jorge Lorenzo. Ce dernier est rentré aux stands à 8 tours de la fin, soit une boucle avant Rossi, qui a sans doute trop tardé. Mais le nonuple champion du monde a eu de la réussite, car Lorenzo est tombé dans le tour suivant alors qu'il attaquait à fond.

Rossi a terminé 5e, derrière le Français Loris Baz, lequel a été récompensé pour avoir repris une moto en slicks bien avant les leaders. Mais pour le vétéran italien, l'opération comptable est superbe bien qu'il ne soit pas monté sur le podium pour la première fois cette saison: il possède désormais 23 points d'avance sur Lorenzo à cinq courses du but, alors que Marquez revient à 63 points.

ATS