Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Automobilisme - Sebastian Vettel a conquis son deuxième titre de champion du monde de F1. Il a fini 3e du GP du Japon remporté par Jenson Button.
Vettel (Red Bull-Renault) n'avait besoin que d'un point pour assurer mathématiquement sa couronne. C'était donc une formalité pour le pilote allemand qui devient à 24 ans le plus jeune double champion du monde de l'histoire.
"Je ne sais pas par quoi commencer. La saison a été longue, elle a été fantastique et je suis content qu'elle ne soit pas encore terminée. Aujourd'hui, nous n'étions pas aussi rapides que prévu avec les pneus tendres et nous avons perdu deux places. Remporter le championnat ici est fantastique, je veux remercier tout le monde dans l'équipe pour avoir travaillé si dur", a déclaré un Vettel ému après la course.
Auteur de la pole position, Vettel est parti en tête, mais il a été dépassé par Button (McLaren-Mercedes) dans les stands lors du premier de ses trois arrêts pour changer de pneus. L'Anglais a livré une très belle course et il a obtenu son troisième succès de la saison - le 12e de sa carrière - malgré la grosse pression exercée dans les derniers tours par Fernando Alonso (Esp/Ferrari), 2e devant Vettel. Mark Webber (Aus/Red Bull-Renault) s'est classé 4e devant Lewis Hamilton (GB/McLaren-Mercedes) et Michael Schumacher (All/Mercedes).
Sébastien Buemi a été contraint à l'abandon dès le 12e tour après que sa Toro Rosso-Ferrari ait perdu une roue. Le Vaudois, 15e sur la grille, avait pris un excellent départ puisqu'il pointait à la 11e place au premier passage sur la ligne.
"Quand je suis ressorti des stands après mon premier arrêt, j'ai tout de suite senti des vibrations. J'ai alors vu que la roue avant droite commençait à bouger. Elle n'a pas été fixée correctement lors du changement de pneus et je l'ai perdue au virage 4. C'est vraiment dommage, car les choses se présentaient bien et nous aurions pu inscrire quelques points", a expliqué Sébastien Buemi. Son équipe va analyser comment une telle erreur a pu se produire.

ATS