Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Parti avec de gros espoirs, Thomas Lüthi (Kalex) n'a pas obtenu le podium qu'il souhaitait au GP du Japon Moto2. Le Suisse est tombé en début de course, alors qu'il était 4e.

Thomas Lüthi n'est ainsi pas arrivé à rééditer son succès de 2014 sur le circuit de Motegi. Il a été piégé par la piste humide. La météo a d'ailleurs forcé les organisateurs à modifier le programme. La distance de la course, dont le départ a été donné à 06h00 au lieu de 05h20, a été réduite à 15 tours, et non à 23 comme prévu initialement. Lüthi est reparti après sa chute, mais a abandonné plus tard.

Le meilleur Suisse a été Randy Krummenacher (Kalex), classé 10e, ce qui constitue son meilleur résultat en 2015. Autre Zurichois, le néophyte Jesko Raffin (Kalex) a manqué de peu son premier point avec la 17e place. Le Fribourgeois Robin Mulhauser (Kalex) n'a pas pu prendre le départ avec les autres en raison d'un problème technique sur sa moto. Il s'est quand même élancé avec plusieurs tours de retard et a fini 23e et dernier.

Johann Zarco (Kalex), déjà assuré du titre de champion du monde, a gagné devant les Allemands Jonas Folger (Kalex) et Sandro Cortese (Kalex). C'est le septième succès de la saison pour le Français.

En Moto3, Danny Kent (Honda) a fait un nouveau pas vers le titre en finissant 6e, juste devant son premier poursuivant au championnat, Enea Bastianini (Honda). L'Anglais possède 56 points d'avance à trois courses de la fin. La victoire du jour est revenue à Niccolo Antonelli (It/Honda), devant Miguel Oliveira (Por/KTM). L'Italien s'est imposé pour la deuxième fois de la saison.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS