Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le patron de Coop Joos Sutter voit un grand potentiel d'essor avec les produits bio (archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Coop voit un grand potentiel de croissance dans les produits bio. Le domaine est à même de compenser le recul du chiffre d'affaires dans le commerce de détail alimentaire traditionnel, estime le directeur général du grand distributeur bâlois Joos Sutter.

Actuellement, Coop réalise 13% de son chiffre d'affaires dans l'alimentation avec des produits bio. Le potentiel est disponible, avec des ventes de l'ordre de 1,3 milliard de francs en 2017. "Jusqu'en 2025, nous ambitionnons de les doubler", explique Joos Sutter dans une interview publiée dimanche dans la NZZ am Sonntag.

Pas de marge dans l'alimentaire

Il faut dire que le groupe rhénan est confronté à un recul de son chiffre d'affaires depuis ces six ou sept dernières années dans le commerce de détail alimentaire. En matière de prix, Joos Sutter ne voit pas de marge de manoeuvre à la baisse dans le secteur.

"Les trois quarts de nos produits alimentaires viennent de Suisse, donc il n'y a pas de changements à attendre", précise le directeur général de Coop. La situation est autre dans le domaine non alimentaire. "Ici, les prix vont baisser", promet-il.

"Dans l'électronique de loisir, nous sommes déjà en partie plus avantageux que dans l'Union européenne et, dans les cosmétiques, nous allons le devenir", note Joos Sutter.

Stabilisation du tourisme d'achat

Au-delà, ce dernier s'attend à un amoindrissement du tourisme d'achat ou à une "stabilisation à un haut niveau" du moins. Ce phénomène a pris de l'ampleur avec le franc fort. Mais avec le récent affaiblissement de la devise helvétique, le jeu en vaut moins la chandelle.

De plus, les salaires et l'inflation ont davantage augmenté dans la zone euro qu'en Suisse ces dernières années, relève encore Joos Sutter. Ce qui a poussé les prix vers le haut dans les pays voisins.

Coop a annoncé vendredi avoir étoffé son chiffre d'affaires de 3% à 29,2 milliards de francs l'an passé. Dans le commerce de détail global, le groupe bâlois a vu ses ventes progresser de 1,4% à 17,4 milliards. C'est le commerce en ligne qui a enregistré la plus forte embellie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS