Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les eurosceptiques et l'opposition travailliste ont infligé mercredi un cinglant camouflet au Premier ministre britannique David Cameron lors d'un vote non-contraignant au Parlement. Ils ont rejeté sa proposition de gel du budget européen pour l'inciter à obtenir une réduction.

Un amendement en faveur d'une réduction du budget pluriannuel 2014-2020 soumis au vote par les conservateurs eurosceptiques, et qui a obtenu le soutien des travaillistes, a recueilli 307 voix contre 294.

Le chef du gouvernement britannique, marginalisé à Bruxelles pour son intransigeance, a ainsi essuyé sa première défaite significative devant le Parlement avec ce vote.

Menace de veto

"Ce gouvernement est, de tous les gouvernements, celui qui a adopté la ligne la plus dure dans les négociations budgétaires, depuis que nous avons rejoint l'Union européenne (UE)", avait-il pourtant martelé en milieu de matinée, répétant sa menace de veto en cas d'augmentation du budget.

"Il est affaibli à l'étranger, il est affaibli ici. C'est le retour de John Major", a réagi le chef de l'opposition travailliste Ed Miliband, dont le parti a soutenu cet amendement.

"Le psychodrame européen" avait en effet été fatal à deux des prédécesseurs conservateurs de David Cameron: Margaret Thatcher et John Major.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS